27e Visa pour l’Image – Perpignan

29.08.15 → 13.09.15

Paradoxal…
Cela fait des années que nous le disons, que nous le répétons : le métier de photojournaliste est de plus en plus difficile. Même si certains affirment que le métier n’a jamais connu d’âge d’or. Budgets éditoriaux en baisse, raréfaction des commandes, quasi-disparition des garanties… Ce n’est pas une nouveauté. Pourtant, après la morosité défaitiste d’il y a quelque temps, nous sentons comme un frémissement, un moral moins en berne. Les jeunes photographes qui arrivent sur le marché se sont fait une raison : il faut trouver d’autres débouchés que la presse. Pas d’amertume ou de rancœur, juste une constatation.Trouver d’autres modèles économiques, d’autres médias, d’autres horizons.
Cette année, nous avons reçu près de 4 500 propositions. Un record. Cela ne veut pas dire – hélas ! – que tout est bon, qu’il n’y a rien à jeter… De bonnes idées, souvent. La technique est là, presque toujours. Néanmoins, une constatation, que l’on pourrait généraliser : la médiocrité, parfois même la pauvreté des editings*. Oh là là ! Les iconographes, au secours ! Les photographes ont besoin de vous ! La qualité du travail n’est pas à remettre en cause, non. Mais la construction des sujets…
Et puis cet amendement 421 au rapport Reda qui doit être examiné au Parlement européen dans les semaines qui viennent, selon lequel photographes et vidéastes pourront, dans le cas d’une utilisation commerciale, exploiter et partager leurs images sur les réseaux sociaux uniquement avec l’autorisation des titulaires des droits des œuvres, principalement architecturales. Ce qui revient à dire que nous ne pourrons plus rien photographier. La photo de rue est en danger, du moins en Europe. Henri Cartier-Bresson et Robert Doisneau doivent se retourner dans leur tombe.
Le monde devient fou.

* Un editing est l’action qui consiste à sélectionner ses photos a n de raconter une histoire, en la construisant de façon cohérente, avec un début et une fin.

Jean-François Leroy
9 juillet 2015

 

LES EXPOSITIONS
Mohamed Abdiwahab – La somalie broyée
Lynsey Addario – Les réfugiés syriens au Moyen-Orient
Diana Zeyneb Alhindawi – Viols : procès de Minova
Arnaud Baumann & Xavier Lambours – De Hara-Kiri à Charlie
Daniel Berehulak – L’épidémie d’Ebola
Marcus Bleasdale – Terreur en République centrafricaine
Nancy Borowick – Le cancer, une histoire de famille
Juan Manuel Castro Prieto – Pérou, Vallée sacrée
Alejandro Cegarra – Le poids de l’héritage d’Hugo Chavez
Viviane Dalles – Devenir « mère ado »
Manoocher Deghati – La réalité en face
Edouard Elias – La Légion étrangère en République centrafricaine
Omar Havana – Séisme au Népal
Bülent Kiliç – De Kiev à Kobané
Andres Kudacki – Espagne : crise nationale du logement et expulsions
Gerd Ludwig – Tourisme nucléaire
Pascal Maitre – Fleuve Congo, reportage au cœur d’une légende
Giulio Piscitelli – De là-bas à ici : l’immigration et l’Europe-forteresse (2010-2014)
Sergey Ponomarev – La Syrie d’Assad
Eli Reed – A long walk home
Stéphanie Sinclair – Les déesses vivantes du Népal
Adrienne Surprenant – En attendant le canal du Nicaragua
Goran Tomasevic – Burundi : Trois fois, non !
Alfred Yaghobzadeh – Le corps des femmes yézidies comme champ de bataille
Presse Quotidienne Internationale

Visa d’or
Visa d’or News : Bülent Kiliç
Visa d’or Magazine : Daniel Berehulak
Visa d’or de la Presse Quotidienne : The New York Times (USA)
Visa d’or Humanitaire du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) : Diana Zeyneb Alhindawi
Visa d’or d’honneur du Figaro Magazine : Pascal MAITRE
Visa d’or France 24 – RFI du webdocumentaire : Sébastien Daycard-Heid & Bertrand Dévé

Prix
Prix Canon de la Femme Photojournaliste : Anastasia Rudenko
Prix du Jeune Reporter de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik : Edouard Elias
Prix Pierre et Alexandra Boulat : Alfonso Moral
Prix Photo – Fondation Yves Rocher : Lianne Milton
Prix Camille Lepage : Romain Laurendeau
Prix Ani-PixPalace : Andres Kudacki

Crédits photos

© Mohamed Abdiwahab / AFP
© Marcus Bleasdale / Human Right Watch / National Geographic Magazine
© Alejandro Cegarra / Getty Images Reportage
© Bülent Kilic / AFP

Photo en Une : Édouard Élias / Getty Images Reportage

Informations

Visa pour l’Image – Perpignan
Couvent des Minimes
Rue Rabelais
66000 Perpignan

visapourlimage.com

Entrée libre

Contacts

Sylvie Grumbach
Martial Hobeniche
Valérie Bourgois
visapourlimage@2e-bureau.com
+33 1 42 33 93 18

Téléchargements

Dossier de presse (pdf, en français et anglais)
TRANSMISSION pour L’IMAGE (pdf)