21e Visa pour l’Image – Perpignan

29.08.09 → 13.09.09

Même s’il est vrai que l’époque n’est pas facile pour les professionnels en raison de la réduction significative des commandes de magazines, de la diminution des tarifs, de la prolifération des images libres de droits, Perpignan, pour sa 21e édition, reste – plus que jamais ! – le rendez-vous incontournable de ceux qui pratiquent le photojournalisme, et plus généralement, de tous ceux qui l’aiment.
Visa pour l’Image découvre, redécouvre, confirme et met en avant le meilleur de la production. Le succès croissant du Festival auprès du grand public montre bien que l’on s’intéresse encore à l’histoire du monde, même si de grands médias s’emploient à la montrer de moins en moins, au pro t d’une actualité légère, ou futile.
Un exemple incroyable, à la limite de la caricature : la mort de Michael Jackson. Certes, inutile d’y revenir, l’artiste était immense, hors du commun. C’est vrai, le personnage était à la fois attirant, attachant ou dérangeant, multiple, et donc secret. Il avait des millions de fans à travers le monde. Que ceux-ci aient pleuré sa disparition, quoi de plus normal ? Pendant une dizaine de jours, ou même plus, on ne nous a parlé QUE de cela, est-ce vraiment acceptable ? Oui, quitte à élargir le cercle de nos ennemis, osons poser la question : un mort à Los Angeles vaut-il le silence total sur tout le reste du monde ? Afghanistan, Irak, Pakistan, Iran, Darfour, taisez-vous ! Mourez en silence, puisque la mort de l’autoproclamé « King of Pop » éclipse tout. Une fois encore, la mort de Michael Jackson fait partie de l’information. Mais quand elle devient toute l’information, ne marche-t-on pas sur la tête ? Où est donc cette fameuse hiérarchie de l’information que l’on enseignait dans toutes les bonnes écoles de journalisme, il n’y a pas encore si longtemps ? Le mot déontologie a-t-il encore un sens ?
Perpignan montre le monde tel qu’il est à travers ses expositions et ses soirées de projection.
Bienvenue dans le monde réel !

Jean-François Leroy
13 juillet 2009

 

LES EXPOSITIONS
Abbas – Au nom de qui ?
Walter Astrada – Madagascar ensanglantée
Alexandra Avakian – Les portes de l’âme : voyages en terres musulmanes
Massimo Berruti – Pakistan – Vérité ou contre-vérité
David Burnett – 44 jours. L’Iran et la reconstruction du monde
Grand Prix CARE du reportage Humanitaire : Luca Catalano Gonzaga – Enfants travailleurs au Népal.
Sarah Caron : Talibanistan
Françoise Demulder – Hommage
Miquel Dewever Plana – L’autre guerre
Viktor Drachev – Entre humour et gravité
Stanley Greene – San Francisco. 1975, Flashback – The Western front. Sans regret
Brenda Ann Kenneally – Upstate girls. Ce qu’il advient de Collar City
François Le Diascorn – « Only in America »
Brennan Linsley – Guantánamo
Ulla Lohmann – La Cité des cendres. Quinze années de cendres : une histoire de survie, d’espoir et de ténacité
Pascal Maitre – Somalie, le pays abandonné de tous
Steve McCurry – Instant privilégié
Dominic Nahr – Voie sans issue
Eugene Richards – War is Personal
Jérôme Sessini – Si loin de Dieu, trop près des Etats-Unis
Callie Shell – Barack Obama
Boris Svartzman – La Chine chamboulée
Zalmaï – Promesses et mensonges. Le coût humain de la guerre contre la terreur
Presse Quotidienne Internationale
World Press Photo

Visa d’or
Visa d’or News : Wojciech Grzedzinski
Visa d’or Magazine : Zalmaï
Visa d’or de la Presse Quotidienne : Los Angeles Times (USA)

Prix
Prix Canon de la Femme Photojournaliste : Justyna Mielnikiewicz
Prix du Jeune Reporter de la Ville de Perpignan : Massimo Berruti
Grand Prix CARE International du reportage humanitaire : Luca Catalano Gonzaga
Prix FRANCE 24-RFI du Webdocumentaire : Oeuvre collective du Monde.fr/ Collective work, lemonde.fr
Prix Pierre et Alexandra Boulat : Margaret Crow

Crédits photos

© Brennan Linsley / AP
© Callie Shell / Aurora Photos / Cosmos pour Time Magazine
© Dominic Nahr / Oeil Public
© Zalmaï

Photo en Une : © Françoise Demulder

Informations

Visa pour l’Image – Perpignan
Couvent des Minimes
Rue Rabelais
66000 Perpignan

visapourlimage.com

Entrée libre

Contacts

Sylvie Grumbach
Martial Hobeniche
Valérie Bourgois
visapourlimage@2e-bureau.com
+33 1 42 33 93 18

Téléchargements

Dossier de presse (pdf)